Nanoparticules et environnement: vers une recherche franco-américaine commune

Des chercheurs français et américains renforcent leur collaboration au sein d’un Groupement de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de…) international (GDRI) afin d’étudier l’impact des nanoparticules (1) sur l’environnement (L’environnement est tout ce qui nous entoure. C’est l’ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se…). Pour poser les fondations (Les fondations d’un ouvrage assurent la transmission et la répartition des charges (poids propre et surcharges…) de ce groupement de recherche, qui devrait être formalisé par la signature d’un accord dans les mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) à venir, une délégation de scientifiques américains représentant les laboratoires impliqués est accueillie en France du 23 au 26 février. Elle visitera les laboratoires du CEA à Saclay, visite qui sera suivie d’un meeting de deux jours (Le jour ou la journée est l’intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c’est la période entre deux…) au CEREGE à Aix-en-Provence (CNRS, les universités d’Aix-Marseille I et III).

Nanoparticules et environnement: vers une recherche franco-américaine commune graphene

Ce Groupement de Recherche franco-américain, baptisé iCEINT (international Consortium for the Environmental Implications of Nanotechnology), vient renforcer des collaborations déjà actives depuis 2001. II implique, côté français, 9 laboratoires (CNRS, CEA, Universités d’Aix-Marseille I et III, Universités Joseph Fourier de Grenoble, Paul Verlaine de Metz, Paul Sabatier de Toulouse, Université (Une université est un établissement d’enseignement supérieur dont l’objectif est la production du savoir (recherche),…) Pierre et Marie Curie (Maria Sk?odowska-Curie (née à Varsovie le 7 novembre 1867 et décédée à Sancellemoz le 4 juillet 1934), connue en France…) (UPMC), Université de Strasbourg) et 8 universités américaines.

L’objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois…) principal des études qui seront menées dans ce cadre est de comprendre et de prévoir les effets des nanoparticules sur l’environnement. L’accent est mis sur la compréhension des effets potentiels des nanoparticules manufacturées sur l’environnement.

Ces recherches visent à prévenir d’éventuels effets nocifs et à guider ainsi le développement des nanotechnologies.

Voici quelques-uns des problèmes scientifiques qui seront abordés:
- vieillissement, dégradation de diverses matrices et relargage de nanomatériaux ou nanoparticules ;
- modèles prédictifs de transferts dans l’environnement (air, eau (L’eau (que l’on peut aussi appeler oxyde de dihydrogène, hydroxyde d’hydrogène ou acide hydroxyque) est un…), milieux poreux) ;
- normalisation des méthodes de tests de toxicité ;
- réponses des cellules et organismes après contact avec des nanoparticules ;
- évolution des écosystèmes après contact avec des nanoparticules.

Le renforcement des recherches sur les effets environnementaux des nanoparticules complète les actions d’ores et déjà menées en France pour anticiper les impacts potentiels des nanotechnologies et développer une interaction (Une interaction est un échange d’information, d’affects ou d’énergie entre deux agents au sein d’un système. C’est une…) raisonnée nanotechnologies-société.

Ces actions impliquent de nombreux acteurs (Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire ; Ministère de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi ; Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ; Ministère de la Santé et des Sports ; CEA ; CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand organisme de…) ; INERIS ; AFFSET ; ANR …). Elles portent sur:
- les études de toxicologie des nanopoudres ;
- les études visant la production sûre des nanomatériaux ;
- les études relevant des questionnements éthiques ou juridiques.

Note:(1) Les nanoparticules sont des particules dont au moins une dimension (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d’une pièce sont sa longueur, sa…) est comprise entre 1 et 100 nanomètres (milliardième de mètre). Leurs propriétés physiques, chimiques, voire biologiques découlent spécifiquement de cette taille nanométrique. Elles ouvrent donc à l’industrie des perspectives nombreuses et variées. Leur emploi à grande échelle (La grande échelle, aussi appelée échelle aérienne ou auto échelle, est un véhicule utilisé par les sapeurs-pompiers, et…) suppose cependant que soit mieux compris et maîtrisé leur impact sur la santé et l’environnement, de la fabrication à l’usage (L’usage est l’action de se servir de quelque chose.) des produits concernés jusqu’à leur fin de vie.

 interface d’administration



James Clerk Maxwell

James Clerk Maxwell

Isaac Newton

Isaac Newton

Albert Einstein

Albert Einstein

Edward Witten

Edward Witten

Erwin Schrödinger

Erwin Schrödinger


tpe1eres7 |
Les informations apportées ... |
UAM Faculté des sciences de... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Marilena
| Les Alpes 2008
| Exposé